Sprint de fin de mandat

Je me souviens du 30 mars 2014, soir du résultat du second tour des élections municipales. Ce fut d’abord le poids de la responsabilité qui m’est tombé sur les épaules puis sans doute grâce à la profusion de joie autour de moi, de la fierté. Ce sentiment fût vite évacué par une vague d’énergie qui me rendait prêt au travail d’équipe que nous avions planifié. J’étais prêt !

Tellement prêt que j’acceptais avec plaisir alors la charge de travail que représentait la fonction de 1er Maire Adjoint d’une municipalité comme la nôtre. Ce n’est que plusieurs mois plus tard que j’ai admis résigné que le travail d’équipe promis n’avait pas sa place. J’ai pris mes responsabilités en ne cautionnant pas plus longtemps et en démissionnant en mai 2015.

Quelle déception !

Nous étions 27 conseillers municipaux, 21 d’entre nous siégeaient (il en reste 17) et une liste d’engagements qui faisait que nous n’allions pas être de trop.


Nous devions aussi travailler en bonne intelligence, avec nos partenaires, plutôt que de demander le divorce avec un territoire cohérent et porteur d’opportunités pour Jouarre.

En parlant de dernières minutes, voilà que c’est à 6 mois de nouvelles élections qu’il a été commencé des travaux dans la grande rue à Romeny pour remplacer les chicanes en plastiques installées depuis 2015 et laissées depuis de nombreux mois en errance au bord de route… Il y à aussi la vente du terrain sur la ZAE sans aucune réflexion sur les conséquences. Tout comme nous avons vu apparaître bancs, poteaux sans oublier bacs à sable destiner à donner l’impression de régler le problème jusqu’à présent ignorer des crottes de chiens rue de Montmorin …

[Montrer sous forme de vignettes]

Personne n’est dupe et cela ne suffira pas à effacer une mandature définitivement décevante…

#Majorité #Jouarre #FabienVallée #ConseilMunicipal #bilan

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout