top of page

Jouarre n'a plus de comité des fêtes



Jouarre face à la démission de son patrimoine festif

Le 26 juillet dernier, les habitants de Jouarre ont été surpris. Le comité des fêtes a annoncé sur son compte Facebook la tenue d'une Assemblée Générale (AG) extraordinaire, suggérant une annonce majeure.

Pourquoi une telle réunion ? La majorité des membres du bureau de l'association envisageait de démissionner.



Une réunion marquée par la solennité et les coeurs serrés

L'assemblée a eu lieu le 18 août dans les caves de l'ancienne école, place St Paul. La présidente, engagée depuis 2014 dans cette cause, a pris la parole.


Avec dignité et émotion, elle a évoqué une série de tensions avec la municipalité. Parmi les difficultés récentes, elle a cité l'annulation tardive et complète des festivités du 13 juillet où des frais avaient été déjà engagés, les retards dans les subventions et leur versement partiel alors que ces dernières, votées en début d'année, étaient essentielles au bon fonctionnement de l'association. Elle a aussi mentionné des divergences concernant le choix des bénévoles.


Tous ces problèmes cumulés semblent avoir révélé un décalage entre la gestion municipale et les aspirations du comité, qui avait à cœur de rassembler tous les Jotranciens sans distinction.


L'ensemble du bureau a décidé unanimement de cesser ses activités et de démissionner sur-le-champ. Si la plupart des membres ont soutenu le discours de la présidente, certains ont évoqué un manque de disponibilité pour justifier leur départ. Une page se tourne pour Jouarre.




L'incertitude domine, la tristesse perdure

Ce qui suit ressemble à un grand vide.

La clôture des comptes, la disparition des réseaux sociaux, le transfert des fonds à la mairie : autant de signes de la fin d'une ère pour Jouarre.


La dissolution du comité va au-delà d'une simple procédure administrative. Elle marque la fin d'une époque et illustre l'impact des interventions politiques sur la vie sociale et culturelle de la commune.


Confrontée à ce bouleversement, Jouarre est à un tournant : comment remettre en avant l'importance du bénévolat tout en préservant les traditions et en s'assurant de la cohérence avec les politiques municipales ?


Il sera crucial d'allier tradition et modernité afin que la flamme de la fête continue de rayonner à Jouarre.


La décision du comité des fêtes de Jouarre souligne une période de changement. Comme dans toute histoire, il y a des hauts et des bas, des fins et des débuts.


Même si la tristesse est palpable, Jouarre doit à présent se réinventer, c’est l’occasion pour les Jotranciens et leur municipalité de définir ensemble comment ils envisagent l'avenir afin de trouver de nouvelles façons de célébrer qui résonnera avec ses habitants actuels tout en honorant son passé.


Gabriel D

439 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page