Des dépenses en communication qui explosent !

Dernière mise à jour : 29 mai

La genèse de ce billet date du jour où à la suite de la démission d’une conseillère municipale de la majorité ( Claire Gauthereau) un nouveau conseiller municipal Mr Aydogdu fut appelé et a accepté de siéger.

La vidéo (ci-dessous), si vous ne l’avez pas encore déjà vue, nous montre comment un prestataire de la commune passe sans sourciller dans un mélange des genres des plus surprenants : Conseiller municipal et prestataire de service …




Le conseil municipal suivant nous a permis d'apprendre que notre nouveau conseiller municipal avait par le biais de sa société fourni des prestations commandées par la municipalité pour un montant supérieur à 19000 €. (Voir la vidéo ici)

Je m’étais alors engagé à revenir sur ce point lors du compte rendu de ce conseil municipal en essayant de comprendre ce que représentaient ces dépenses et comment arrivions-nous à faire sans avant !


Pour ne serait-ce que se faire une idée il a fallu se pencher sur les budgets et livres de comptes des années précédente pour observer une évolution dans les dépenses consacrées à la communication. Ce fût fastidieux mais cela me permet de vous présenter ici des chiffres qui sont vérifiable par tous car issus de documents publiques.


241% d’augmentation des dépenses en 2021


Penchons-nous d’abord sur l’évolution dans le budget des dépenses issues du compte en fonctionnement (6237) appelé « Publications » mais aussi du compte (6238) appelé « divers » qui vient (chez nous en tout cas) souvent compléter le 1er Compte.

Comme vous pouvez le constater il y a une évolution entre 2020 (12 513,77€ ) et 2021 (42 780 ,25€) de plus de 240% sur ses 2 comptes réunis… (C'était 8 000€ en 2016)







Ce sont donc dans ces comptes que nous retrouvons des dépenses de prestations commandées par la municipalité et payées à la société gérée par notre nouveau conseiller municipal.


En 2021 sur les 42 780 € dépensés sur les comptes 6237 & 6238 19 120€ étaient destinés à payer des prestations telles que la création du Jouarre Mag (nous y reviendrons un peu plus loin), des reportages photos destinés à etre publiés sur les réseaux sociaux, des créations de vidéos, des prises de vues en drone ou encore des créations d’affiches. Vous trouverez ci-dessous la liste complète des prestations identifiées pour 2021.



Et avant ?


Et bien voilà la question ! Les années précédentes les photos, textes de publications, affiches étaient réalisées par un agent municipal voir par les élus eux mêmes ; et cela sans présenter une facture supplémentaire à la collectivité ni que personne ne se plaigne de la qualité !


Et pourtant à la vue du montant de 32 000 € budgété sur ces postes de dépenses en 2022 il ne semble pas qu'il soit prévu de faire changer les habitudes. Ce budget a évidement été voté par la majorité et mr Aydogdu compris bien entendu...


J'ai en ce moment une pensée pour Mr Goullieux qui avait pendant l'une de ses campagnes municipal utiliser le slogan "Servir sa commune et non pas s'en servir"... c'était évidement de bon sens.


Notre nouveau conseiller municipal aussi se présentait en 2020 en proposant ses compétences pour le bien de la collectivité… Mais qui pensait que cela ferait exploser les dépenses dans justement son domaine d’expertise ? Et d’ailleurs sommes-nous vraiment bien mieux informés que les années précédentes en payant beaucoup plus ?


Le Jouarre Mag


Voilà un exemple concret et chiffré sur les coûts que représentent le JouarrMag.

Jusqu’en 2019 ce journal municipal coutait le prix de l’impression. Cela variait entre 1 300€ Et 1 500€. A présent nous sommes entre 6 400€ et 7 300€.


Car depuis 2020 nous « sous-traitons » la création de ce magazine de la manière suivante:

Une entreprise (A) pour de la création et des prises de vues (photos). Puis une entreprise B qui elle est rémunérée pour la rédaction - A cela évidement s’ajoute l’impression - La distribution jusqu’à nos boites aux lettres, n’est-elle, pas encore sous traitée…



Notons que la société A est gérée par notre nouveau conseiller municipal et la société B, qui elle est a priori domiciliée sur Romeny, semble se charger de rédiger les textes du magazine pour 3 960€ à chaque fois !….


Cette dernière société d’ailleurs (B) a fait son apparition dans les comptes en mars 2021. Compte « 611 – libellé non renseigné » ce trouvent des prestations qui jusqu’alors n’avaient jamais été identifiées. A savoir : Forfait suivi projets pour 600€ et gestion plateformes communication numériques pour 1680€ soit 2280€ par mois, de mars à octobre - pour un total de 21 630€ - avec les prestations de rédaction des JouarreMag cela représente tout de même 33 510 € pour cette société B... Quasi autant que le budget CCAS de la commune.


À quoi peuvent bien correspondre ces nouvelles missions dans ce compte libellé « Libellé non renseigné » ? A suivre.

302 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout